mardi 7 août 2012

Anita Blake, Tome 1, Plaisirs coupables de Laurell K. Hamilton


Quatrième de couverture

Mon nom est Blake, Anita Blake. Les vampires, eux, m'appellent "l'Exécutrice" et par égard pour les oreilles les plus chastes, je ne vous dirai pas comment, moi, je les appelle. Ma spécialité, au départ, c'était plutôt les zombies. Je relève les morts à la nuit tombée pour une petite PME. Ce n'est pas toujours très exaltant et mon patron m'exploite honteusement, mais quand on a un vrai don, ce serait idiot de ne pas s'en servir. Tuer des vampires, c'est autre chose, une vieille passion liée à des souvenirs d'enfance. Depuis qu'ils sont officiellement reconnus et ont pignon sur rue, ils se croient tout permis. Certes, il y en a aussi qui abusent. Ceux-là je les élimine. Rien de tel pour garder la forme: ça vous fouette le sang !

Mon avis


Une petite déception, je n'ai pas vraiment accroché à ce livre.

Malgré un début prometteur, je n'ai pas adhéré à la suite. En effet, il ne faut que quelques pages pour que l'action se mette en place, pour qu'Anita sache ce qu'elle a à faire. Malheureusement, j'ai trouvé qu'au fur et à mesure, l'action s'essouffle, il en manque et j'ai fini par m'ennuyer.

Et puis, point positif, les chapitres sont courts. Je trouve qu'habituellement, ça donne du rythme et facilite la lecture. Ici, ça n'a malheureusement été le cas que pour les 100 premières pages. Du coup, certains passages sont passés à la trappe.

Chose qui n'a pas joué en la faveur de ce livre, j'avoue qu'une héroïne tueuse de vampires ne me disait pas plus que ça. En comparaison, je préfère Mercy Thompson. On peut s'identifier plus facilement à elle. Les ennuis viennent à elle, elle ne les cherche pas, du moins pas autant qu'Anita. Bien sûr, Anita est attachante, une "exécutrice" qui dort avec des peluches, c'est plutôt mignon. Mais ce n'est pas suffisant pour moi, il lui manque un petit quelque chose.

Je trouve aussi dommage que certains personnages secondaires soient aussi peu développés. Vu l'épaisseur du livre, je trouve que l'auteur aurait pu nous épargner quelques passages trop longs et approfondir un peu les personnes qui entourent Anita.

Avec toutes les bonnes choses que j'ai lues concernant cette série, je m'attendais à (beaucoup) mieux, à quelque chose de plus haletant. C'est dommage. Malgré tout, le 2ème tome est dans ma PAL, donc je le lirai tout en espérant être agréablement surprise et pourquoi pas, envisager de poursuivre cette série.



Editions Milady 
382 pages
7 € 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire