mercredi 8 août 2012

Créature de la nuit de Kate Thompson


Quatrième de couverture

"Je le lui ai bien dit, à ma mère, que je ne voulais pas rester là-bas. Dès qu'elle ouvrait la bouche, je disais: "Je reste pas là-bas. Tu peux pas me forcer.""

Il va lui en faire baver, à sa mère, de l'emmener dans un trou aussi perdu. Soi-disant parce que les potes ont une mauvaise influence...
Mais pourquoi là-bas ? Pourquoi dans une maison que l'ancien locataire a désertée du jour au lendemain ? Dans une bicoque en rase campagne où une petite fille a été assassinée bien des années plus tôt ? Quant à cette consigne idiote de laisser chaque soir un bol de lait et des biscuits pour une improbable petite fée... C'est du délire.

Quoique...

Mon avis

Je vais commencer par le style de l'auteur. J'ai apprécié cette écriture dynamique et fluide. Le public ici visé est la jeunesse et le langage adopté est adapté. Ce livre ne conviendrait sans doute pas aux personnes attachées à un style soigné, avec un vocabulaire précis et de jolies tournures de phrases. Néanmoins, je suis persuadée qu'un jeune qui n'ouvre un livre que rarement pour une question de goût pourrait tout à fait apprécier ce roman. J'ai aussi aimé m'imaginer les lieux et les personnages grâce aux descriptions de l'auteur. Par contre, c'est dommage qu'il y ait quelques fautes de français...

Je pense que le dynamisme du récit n'est pas seulement dû au style de l'auteur. Les chapitres courts entrent en compte également. On se laisse prendre dans l'histoire facilement. A chaque fois, on se dit: "Allez, encore un chapitre et puis c'est terminé". Du coup, les pages défilent assez rapidement.

Concernant l'histoire, je l'ai trouvée bien ficelée et originale. Contrairement à ce que la couverture et la quatrième de couverture nous laissent penser, il n'y a rien de fantastique mais cela ne m'a pas dérangée. J'aurais cependant préféré que certains passages trop longs à mon goût aient été consacrés à l'enquête, à l'explication finale, que le dénouement soit un peu plus creusé.

Pour terminer, j'ai trouvé les thèmes abordés par l'auteur intéressants. Surtout au vu du public visé. Les relations ado / parents, l'image qu'on veut renvoyer aux autres (les impressionner, se faire aimer de certaines personnes), de la naïveté et de la facilité avec laquelle on manipule un jeune. Je trouve que l'auteur a réussi à bien "retranscrire" les pensées, le ressenti, les sentiments contradictoires, les paroles et agissements blessants,... par lesquels nous passons tous à un moment donné (à des degrés différents, bien sûr, mais tout de même !).

Pour résumer, j'ai apprécié cette lecture intéressante malgré quelques longueurs et un dénouement un peu trop expéditif.



Editions Baam !
287 pages
15 €  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire