vendredi 10 août 2012

Grand amour de Stéphane Carlier



"[...] c'est important, les rêves. Les gens prennent la vie au sérieux, ses contingences, qui les écrasent, qui les enfoncent. Et ils se trompent. Il se retrouvent tout cabossés à quarante ans... Ce sont nos rêves qu'il faut prendre au sérieux. Nos rêves les plus fous. Eux seuls doivent nous guider."
 
"Et si c'était lui? Et si c'était ça, d'aimer? Sauter dans le vide, dans l'inconnu, pour de bon. Aller vers l'autre, celui qu'on ne connaît vraiment pas, au lieu de celui qui nous ressemble et qu'on connaît d'avance. Accepter d'apprendre, d'être surpris, dérangé."
 
Quatrième de couverture:
 
A la suite d'une déception amoureuse, Agnès, traductrice de romans sentimentaux, quitte Paris sur un coup de tête. Direction l'Auvergne où se trouve l'homme de ses rêves, le demi de mêlée de l'équipe d'Aurillac qu'elle a vu nu dans un calendrier...
 
Mon avis:
 
Je dois dire que ce roman a plutôt bien rempli son contrat: sans être un coup de coeur, j'ai vraiment passé un très bon moment ! Agnès m'a fait rire, je l'ai trouvée attachante. J'ai aussi aimé le personnage de Pierre-Marie.
 
Je pense que le livre aurait pu avoir quelques chapitres de plus. En effet, cela aurait permis de donner plus de contenance aux personnages, de creuser un peu plus, de les rendre sans doute plus attachants aussi.
 
Quant à l'histoire, je l'ai trouvée plutôt originale. Par contre, je reviens à la charge avec mes chapitres en plus: j'aurais aimé une fin un peu moins "abrupte", plus détaillée.
 
Mais dans l'ensemble, je pense que je vais garder un bon souvenir de cette lecture et je ne peux que vous la conseiller pour les moments durant lesquels vous avez envie de souffler, de relâcher la pression.
 

Editions Le Cherche Midi
221 pages
15 €  

1 commentaire: