jeudi 9 août 2012

Joséphine Cortès, Tome 1, Les yeux jaunes des crocodiles de Katherine Pancol


"Peut-être qu'on peut pas tout avoir dans la vie. Moi je me marre et je suis pauvre, vous vous emmerdez et vous êtes riche."

"René chassa la cendre de cigarette qui tombait sur sa salopette et pensa que tout vainqueur cachait un vaincu. Une vie se résume autant par ce qu'elle a apporté que par ce qu'elle a manqué en route."

"C'est une personne, la vie, une personne qu'il faut prendre comme un partenaire."

"La vie est si dure, si dure, et toi, tu es là à prétendre le contraire, à essayer que tout le monde s'aime, que tout le monde partage, que tout le monde s'écoute. Mais c'est de la connerie, tout ça ! Les gens se dévorent, ils ne s'aiment pas !"

Quatrième de couverture
 
Ce roman se passe à Paris. Et pourtant on y croise des crocodiles.
Ce roman parle des hommes.
Et des femmes. Celles que nous sommes, celles que nous voudrions être, celles que nous ne serons jamais, celles que nous deviendrons peut-être.
Ce roman est l'histoire d'un mensonge. Mais aussi une histoire d'amours, d'amitiés, de trahisons, d'argent, de rêves.
Ce roman est plein de rires et de larmes.
Ce roman, c'est la vie.
 
Mon avis
 
Souvent, les quatrièmes de couverture me font m'imaginer des choses que je ne retrouve pas dans le livre et souvent, je suis un peu déçue. Cette fois, ce n'est pas le cas du tout. Le résumé est simple. L'histoire est simple. Tous les éléments principaux y sont repris, je n'aurais pu espérer mieux.

A part la longueur, je n'ai trouvé aucun point négatif à ce roman.

J'ai trouvé l'écriture fluide, agréable, jolie.

Les personnages sont attachants, on sent qu'ils sont travaillés et ont des caractères très différents. Ils ont tous un petit quelque chose qui fait qu'on peut facilement les associer à des personnes que l'on connaît. Mais je me suis plus particulièrement attachée aux personnages de Joséphine et d'Hortense.

J'ai aussi beaucoup aimé les réflexions sur le quotidien que l'on trouve dans ce roman. Beaucoup de thèmes sont abordés: l'envers du décor des strass et des paillettes (j'ai déjà lu plusieurs livres traitant du sujet mais celui-ci est au-dessus de tous ceux-là), l'éducation des enfants, le divorce, l'adultère, la différence d'âge dans un couple,...

Bref, ce sera avec beaucoup de plaisir que je lirai la suite des aventures de cette famille dans "La valse lente des tortues".


Editions Le Livre de Poche
661 pages
7,50 €  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire