jeudi 9 août 2012

La grammaire est une chanson douce d'Erik Orsenna


"Les grammairiens se passionnent pour la structure de la langue, son ossature. Alors forcément, chez eux, le squelette est plus visible. Je sais, je sais, il y a des grammairiens gros. Mais la grammaire n'est-elle pas le royaume des exceptions?
 
Quatrième de couverture
 
« Elle était là, immobile sur son lit, la petite phrase bien connue, trop connue : Je t’aime.
Trois mots maigres et pâles, si pâles. Les sept lettres ressortaient à peine sur la blancheur des draps.

Il me sembla qu’elle nous souriait, la petite phrase.

Il me sembla qu’elle nous parlait :

– Je suis un peu fatiguée. Il paraît que j’ai trop travaillé. Il faut que je me repose.

– Allons, allons, Je t’aime, lui répondit Monsieur Henri, je te connais. Depuis le temps que tu existes. Tu es solide. Quelques jours de repos et tu seras sur pied.

Monsieur Henri était aussi bouleversé que moi.


Tout le monde dit et répète « Je t’aime ». Il faut faire attention aux mots. Ne pas les répéter à tout bout de champ. Ni les employer à tort et à travers, les uns pour les autres, en racontant des mensonges. Autrement, les mots s’usent. Et parfois, il est trop tard pour les sauver. »
 
Mon avis
 
Petit livre très vite lu, il est le premier de la série ayant pour principaux personnages Jeanne et Thomas. Série que j'aurais lue complètement à l'envers puisque c'est avec ce premier tome que je la termine^^. Malgré l'ordre inversé, je n'ai pas du tout été perturbée.
 
J'aime décidément beaucoup la façon d'Erik Orsenna de jouer avec notre langue. Il nous rappelle que nous avons de la chance d'avoir une aussi jolie et aussi riche langue. Il n'a pas peur des mots et, par la même occasion, nous en apprend des nouveaux. Il nous rappelle également l'importance de faire vivre les langues, d'apprendre du vocabulaire,... Bref, il nous rappelle l'importance de ne pas laisser tomber dans l'oubli des éléments qui ont pourtant toutes les raisons d'exister.
 
J'ai beaucoup aimé aussi la manière dont il dédramatise la grammaire et son côté rébarbatif en imaginant une histoire. Il rend cette grammaire bien plus simple que ce que les programmes scolaires prévoient pour les écoliers. Plus jeune, je pense que j'aurais adoré un cours de grammaire ayant pour base ce livre, cela aurait été tellement plus intéressant !
 
Je vais continuer à découvrir cet auteur, je suis persuadée que j'ai encore de bien belles découvertes à faire !


Editions Le Livre de Poche
135 pages
5 € 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire