vendredi 10 août 2012

La vie d'une autre de Frédérique Deghelt


"Ce que chacun d'entre nous devient est déterminé par un grand nombre de facteurs dont certains ont une origine bien plus lointaine qu'on ne pense. Nous savons peu de choses de ce qui prédestine nos rencontres, nos choix et nos orientations. Et nous oublions l'origine de nos désirs."
 
"Les gens qui ne pleurent jamais sont pleins de larmes. Mais les gens qui ne rient jamais ne sont pas pleins de rires, ça se saurait!"
 
"Aimer, c'est ne rien exiger."
 
Quatrième de couverture
 
Marie a vingt-cinq ans. Un soir de fête, coup de foudre pour le beau Pablo, nuit d'amour et le lendemain...
Elle se réveille à ses côtés, douze ans plus tard, mariée, mère de trois enfants, sans un seul souvenir de ces années écoulées. Comment faire pour donner la change à son entourage ?

Et comment retrouver sa propre vie ?

C'est avec un énergie virevoltante et un optimisme rafraîchissant que Frédérique Deghelt a écrit ce roman sur l'amour et le temps qui passe, sur les rêves de jeunes filles confrontés au quotidien et à la force des choix qui déterminent l'existence.
 
Mon avis
 
Eh bien voici un livre face auquel on ne peut pas rester de marbre. Je ne parle pas du fait de l'apprécier ou non. C'est simplement qu'il soulève des thèmes présents au quotidien tels que l'oubli, le pardon, l'amour. Il a le mérite de nous faire réfléchir, de porter un regard critique sur notre vie, sur nos désirs. Le tout est exprimé avec des mots simples mais j'ai l'impression que chacun a été choisi soigneusement.
 
J'avoue ne pas m'être particulièrement attachée aux personnages. C'est assez compliqué de s'identifier à quelqu'un qui a fait l'impasse sur douze années de sa vie. Je ne peux d'ailleurs m'identifier à Marie dans aucune des situations contées.
 
J'ai réfléchi, j'ai remis certaines idées en question, j'ai défini certaines priorités avec plus de précision. Bref, c'est le genre de lecture dont on ressort enrichi.
 
Je compte bien me pencher sur d'autres romans de cette auteur dont je n'avais encore rien lu!


Editions Le Livre de Poche
252 pages
6,50 €  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire