vendredi 10 août 2012

Le voisin de Tatiana de Rosnay


"Aujourd'hui j'ai compris une chose. Toutes ces particules de moi, que tu le veuilles ou non, vivent encore en toi. Quoi qu'il advienne, de toi, de moi, je sais que tu ne pourras jamais m'oublier. Malgré tout, envers et contre tout, tu es, et tu resteras, riche de moi."
 
Quatrième de couverture:
 
Un mari souvent absent. Un métier qui ne l'épanouit guère. Un quotidien banal. Colombe Barou est une femme sans histoires. Comment imaginer ce qui l'attend dans le charmant appartement où elle vient d'emménager? A l'étage supérieur, un inconnu lui a déclaré la guerre. Seule l'épaisseur d'un plancher la sépare désormais de son pire ennemi... Quel prix est-elle prête à payer pour retrouver sommeil et sérénité?
Grâce à un scénario implacable, Tatiana de Rosnay installe une tension psychologique extrême.
En situant le danger à notre porte, elle réveille nos terreurs intimes.
 
Mon avis:
 
Jusqu'à présent, je ne connaissais Tatiana de Rosnay que de nom bien que "Elle s'appelait Sarah" soit dans ma PAL depuis quelques mois. J'ai lu beaucoup de bien de cette auteure et lorsque j'ai vu "Le voisin", la couverture et le résumé m'ont plu, je me suis laissé tenter.
 
Ce n'est pas un coup de coeur, je n'ai pas adoré, mais je n'ai pas détesté non plus. J'ai trouvé ce livre juste bien. J'ai passé un bon moment, sans plus.
 
L'histoire est plutôt originale, je ne m'attendais pas trop à cette fin, elle est peut-être un peu trop simple mais j'avoue que quand j'ai tourné la dernière page, je me suis dit "Oh ! Déjà !". Dans la quatrième de couverture, on nous parle d'une "tension psychologique extrême", je n'ai pas ressenti cela... une pointe ou deux de stress tout au plus serait plus juste en ce qui me concerne.
 
J'ai apprécié le personnage de Colombe. Je me suis prise de sympathie pour cette femme qui subit sa vie plus qu'elle ne la vit.  J'ai apprécié la façon dont elle reprend sa vie en main après toutes ses épreuves.
 
J'ai aimé le style de l'auteure, simple, agréable, cela se laisse lire sans se casser la tête.
 
Bref, j'ai aimé, juste bien, et je pense lire d'autres livres de Tatiana de Rosnay!

Editions Le Livre de Poche
282 pages
6,50 €

1 commentaire:

  1. J'ai souvent vu ses livres en librairie sans trop savoir à quoi m'en tenir mais ta chronique me donne peut-être envie d'en lire un de ces quatre =)

    RépondreSupprimer