mardi 20 novembre 2012

Home de Toni Morrison


Quatrième de couverture

Toni Morrison nous plonge dans l'Amérique des années 1950.

« Home est un roman tout en retenue. Magistral. [...] Écrit dans un style percutant, il est d'une simplicité trompeuse. Ce conte au calme terrifiant regroupe tous les thèmes les plus explosifs que Morrison a déjà explorés. Elle n'a jamais fait preuve d'autant de concision. C'est pourtant dans cette concision qu'elle démontre toute l'étendue et la force de son écriture. »

The Washington Post

« Ce petit roman envoûtant est une sorte de pierre de Rosette de l'œuvre de Toni Morrison. Il contient en essence tous les thèmes qui ont toujours alimenté son écriture. [...] Home est empreint d'une petite musique feutrée semblable à celle d'un quatuor, l'accord parfait entre pur naturalisme et fable. [...] Mme Morrison adopte un style tranchant qui lui permet de mettre en mots la vie quotidienne de ses personnages avec une précision poétique. »

The New York Times

Mon avis

Tout d'abord, je souhaite remercier PriceMinister et les éditions Christian Bourgeois de m'avoir fait parvenir ce livre dans le cadre des Matchs de la Rentrée Littéraire. 

Que dire ? Dans un premier temps, je dois bien avouer avoir eu beaucoup de mal à entrer dans le récit. J'avais beau essayer, je ne parvenais pas à m'y plonger. Autant vous dire que la première partie a vraiment été difficile.

Cependant, petit à petit (et sans même m'en rendre compte, en fait ), j'ai fini par me laisser emporter par l'histoire de Frank. Mais il aura tout de même fallu à peu près la moitié du bouquin pour que j'y parvienne...

Il faut quand même souligner l'écriture très juste et très belle de Toni Morrison. J'ai trouvé qu'il y avait pas mal de "descriptions" dans la mise en place du cadre et pourtant, ce n'était pas lourd, ni trop long. Les personnages ont une consistance et l'histoire est profonde. 

Je ne connaissais pas du tout l'auteure, même pas de nom, et c'était complètement à l'aveugle que je me lançais dans cette lecture. A part pour une chose : ayant lu il y a quelques temps La couleur des sentiments de Kathryn Stockett, j'ai commencé ma lecture avec ce roman toujours en tête. C'est peut-être cela qui a fait "obstacle" au début du livre. Car oui, le thème est identique mais traité de façon totalement différente. Dans celui-ci, l'histoire a un ton plus grave, il y a moins de mises en scène, les personnages sont moins théâtraux, le tout semble plus réel. Et, malgré que La couleur des sentiments ait été un énorme coup de coeur pour moi alors que Home est loin de me laisser la même impression, je ne peux pas dire qu'il y en ait un meilleur que l'autre.

Bref, j'ai bien aimé tout en ayant un sentiment de mais. Je suis tout de même heureuse d'avoir découvert cette auteure et lirai probablement d'autres de ses oeuvres afin de ne pas rester sur une impression plutôt mitigée. 

Comme cela est demandé par PriceMinister, voici ma note pour ce livre : 12/20
Et puis un petit lien vers la fiche du bouquin sur PriceMinister :-)


Editions Christian Bourgeois
151 pages
17 €

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire