lundi 3 décembre 2012

Les filles au chocolat, Tome 1, Coeur Cerise de Cathy Cassidy


Quatrième de couverture

Je m'appelle : Cherry Costello
Mon âge : 13 ans
Je suis : secrète, débordante d'imagination
Mon style : jeans skinny, tee-shirts à motifs japonais
J'aime : les fleurs de cerisier, les roulottes de gitans
Je rêve : d'être acceptée par mes quatre nouvelles demi-soeurs
Mon problème : je suis amoureuse du petit copain de ma demi-soeur...

Mon avis

Après avoir lu plusieurs avis positifs sur ce livre, j'avais très envie d'en entreprendre la lecture malgré quelques appréhensions au vu de l'âge jeune, voire très jeune, du public visé. 

Malgré tout, lorsque je me suis retrouvée sans livre à lire (vous comprendrez par "sans livre à lire" que ma PAL n'était pas à ma portée) et que j'ai vu ce bouquin dans la librairie la plus proche, je me suis dit que c'était l'occasion de me lancer.

Et j'ai bien fait ! J'ai passé un très bon moment avec Cherry et ses soeurs. Bien sûr, l'histoire est très simple et je l'ai trouvée pleine de clichés et assez prévisible. Mais malgré cela, j'ai été prise par le roman et j'ai beaucoup aimé le personnage de Cherry. 

En fait, j'ai beaucoup aimé tous les personnages, y compris Honey qui est, certes, très désagréable mais qui a réussi à me toucher. J'ai trouvé que les personnalités et les psychologies sont très travaillées et très justes. Je me réjouis d'ailleurs de découvrir les prochains tomes pour en apprendre plus sur les soeurs Tanberry.

Côté écriture, j'ai aimé le style de l'auteur. Travaillée, la façon dont le livre est rédigé  est agréable et même "poétique".

Et enfin, mention spéciale à la couverture que je trouve vraiment superbe avec ces couleurs très girly.

Bref, vous l'aurez compris, ce sera avec beaucoup de plaisir que je me plongerai dans le second tome, Coeur Guimauve. 


Editions Nathan
278 pages
14,50 €

"Le passé est un truc dangereux. On peut le revivre à travers une histoire, le rendre plus doux, plus beau qu'il n'est vraiment... mais pendant la nuit, la vérité refait sournoisement surface, et on se réveille avec un goût amer dans la bouche."

"C'est la première fois que je bois du champagne : ça a le goût du bonheur, comme un rayon de soleil glacé et pétillant."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire